Ils n’ont pas aimé leur vie

Depuis bientôt 40 ans, la mission KSB fait partie de ma vie. Merci à mes chers parents, O.Ferny et T.Christine de me l'avoir fait connaître.

Impossible d'énumérer tout ce qu'elle m'a apporté. (Autant demander à un arbre fruitier ce que signifie pour lui le système d'irrigation dont il bénéficie depuis qu'il est petit...)

Quelques points cependant pour répondre à la question "Qu'est ce que la mission KSB pour toi"?

C'est :

  1. Le message de l'évangile dans sa première version, comme au temps de la première église : pas de compromis avec le monde. Un message qui ne peut laisser indifférent : soit on l'accepte et on se repent de ses péchés, soit on le rejette et on s'y oppose tôt ou tard
  2. Un exemple vivant dans la vie pratique de tous les jours, en particulier dans la vie d'Oncle Erlo, de sa chère femme Tante Kay, de leurs filles, des fidèles coéquipiers noirs et blancs en Afrique du Sud et ailleurs
  3. La liberté vis à vis du péché dans ma propre vie et un enseignement pour vivre dans cette vie de victoire dans la communion avec le Seigneur Jésus
  4. Un amour immense et un don de soi pour les âmes, en particulier pour celles des enfants et des personnes les plus démunies, rejetées de tous

Une expérience personnelle parmi tant d'autres faite dans une branche de la mission au Paraguay.

Elle illustre le point 4 mentionné plus haut, du don de soi... Elle illustre ce verset "Ils n'ont pas aimé leur vie" ( Apocalypse 12.11). Elle illustre le fait de Vivre pour les autres, Ne rien retenir, Tout donner, son confort, ses biens, sa vie. Bref, elle illustre ce qu'est pour moi L'EVANGILE.

Pour accueillir des visiteurs, le couple de missionnaires n'a pas de matelas à offrir.
La maman vient de donner naissance à son 5ème enfant et doit rester alitée, mais, pas de souci, le matelas des missionnaires sera pour les visiteurs et eux dormiront sur des couvertures.
Des amis viennent leur rendre visite. Ils sont remués de voir cette maman alitée de la sorte et, la semaine suivante, font parvenir un matelas tout neuf.
"Formidable! Un superbe matelas pour les visiteurs!" se disent les missionnaires.
Et eux reprennent le leur... qui, lui, aurait bien mérité d'être changé...
Et tout cela, bien sûr, avec une grande joie.

Voilà le CALIBRE des personnes touchées en vrai par ce message du réveil parmi les Zoulous.
Quand je pense à Oncle Erlo, je me dis que seule l'éternité révèlera combien de fois il a donné son lit au pire des criminels, au dernier des alcooliques...
Il ne fait pas que prêcher... Il vit ce qu'il prêche... Il donne sa vie comme l'a fait Son maître.
Dites-moi, où, au monde, trouvez-vous encore aujourd'hui un message qui produit cette abnégation dans la vie pratique de tous les jours?
Dites-le moi, et je me précipiterai pour aller écouter, voir et vivre avec ces gens.
Mais pour le moment, je n'ai rien trouvé de mieux.

Le mot "Merci" est trop peu.

La seule chose à faire pour remercier Dieu de m'avoir fait connaître ce réveil, c'est de le vivre en vérité dans ma propre vie, par la grâce de Dieu.

Que Dieu donne encore de nombreuses années à cette belle oeuvre et la fasse multiplier partout dans le monde.

Damaris Girondel

For almost 40 years, the KSB mission has been part of my life. Thank you to my dear parents, O. Ferny and T. Christine for letting me know about it. Impossible to list everything it brought me. (You might as well ask a fruit tree what the irrigation system it has benefited from since he was little means to him...)

A few points, however, to answer the question "What is the KSB mission for you"?

This is :

  1. The original message of the gospel, as in the days of the first church: no compromise with the world. A message that cannot leave us indifferent: either we accept it and repent of our sins, or we reject it and oppose it sooner or later.
  2. A living example in everyday practical life, in particular in the life of Uncle Erlo, his dear wife Aunt Kay, their daughters, loyal black and white teammates in South Africa and elsewhere.
  3. Freedom from sin in my own life and a teaching to live in this life of victory in communion with the Lord Jesus.
  4. An immense love and a gift of self for souls, in particular for those of children and the most deprived people, rejected by all.

One personal experience among many others made in a branch of the mission in Paraguay. It illustrates point 4 mentioned above, of self-giving... It illustrates this verse "They did not love their life" (Revelation 12:11). It illustrates the fact of Living for others, Holding nothing back, Giving everything, your comfort, your goods, your life.

In short, it illustrates what the GOSPEL is to me.

To welcome visitors, the missionary couple did not have a mattress to offer. The mother has just given birth to her 5th child and must remain bedridden, but, no worries, the missionaries' mattress will be for the visitors and they will sleep on blankets. Friends come to visit them. They are moved to see this mom so bedridden and, the following week, send in a brand new mattress. "Wonderful! A great mattress for visitors!" say the missionaries. And they take back theirs... which would have deserved to be changed...
Of course, all this with great joy.

This is the CALIBER of those touched in real by this Revival message among the Zulus. When I think of Uncle Erlo, I tell myself that only eternity will reveal how many times he gave his bed to the worst of criminals, to the last of alcoholics... He does not just preach... He lives what he preaches... He gives his life as His master did.

Tell me, where in the world do you still find a message today that produces this abnegation in everyday practical life? Tell me, and I will rush to go listen, see and live with these people. But for the moment, I have not found anything better.

The word "Thank you" is too little. The only thing I can do to thank God for letting me know this Revival is to truly live it in my own life, by God's grace.

May God give many more years to this beautiful work and make it multiply all over the world.